Gato Preto

Homebase:Mozambique/Ghana/Canada

Genre:Afrofuturism
Gato Preto brings together everything the international club culture does best  — from the favela-funk of Rio to the Township-Groove of South Africa, to the kuduro-techno hybrid of Angola. Gato Preto brings all these ingredients to the Global Bass recipe, against a backdrop of Rave Party and break-beats. The band consists of Lee Bass, composer and arranger of the group, and the powerful Portuguese punchlines of Mozambican MC fatale Gato Misteriosa. In 2013, their meeting in Germany gave birth to the collaborative project Gato Preto (“black cat” in Portuguese), which never ceased to enchant dance floors all around the globe. Their use of synths and effects processors, African percussionists and dancers, accompanied by groove and supersonic bass, guarantees to keep their public in a trance.
Avec ce premier album Gato Preto rassemble tout ce que la culture club internationale fait de mieux : de la Favela-Funk de Rio à la Township-Groove sud-africaine, en passant par l’hybride Kuduro-Techno d’Angola, voilà tous les ingredients que les Gato Preto apportent à la recette de Global Bass, sur fond de Rave Party et Breakbeats. Une voie toute ouverte par Lee Bass, compositeur et arrangeur du groupe, à la rappeuse Gato Misteriosa et ses puissantes punchlines en portugais.
Gato Misteriosa grandi à Lisbonne. Au début des années 2000, encore adolescente, elle danse déjà le Kuduro sur les dancefloors issus de la scène de Buraka avec ses amis, en banlieue de Lisbonne. Ses deux parents sont originaires du Mozambique, une des raisons pour lesquelles elle lie des liens très étroits avec la scène lusophone africaine. Elle déménage en Allemagne pour ses études et fait la connaissances du producteur de Breakbeats Lee Bass à Dusseldorf. À travers les bacs de disque de son père ghanéen, ce dernier est lui aussi influencé très jeune par les sonorités Funk, Soul et Highlight du continent africain. En 2013, leur collaboration donne naissance au projet electro Gato Preto qui depuis ne cesse de surprendre les dancefloors des quatre coins du globe. Dans les boites branchées de Paris, à domicile au Zakk de Düsseldorf ou encore sur la scène internationale du „Nyege Nyege“ Festival à la source du Nil en Ouganda, les “chats noirs” (traduction française de Gato Preto) ne font preuve d’aucune pitié. L’utilisation qu’ils font de leurs synthétiseurs et processeurs d’effets, accompagnés de percussionnistes et danseurs africains, garantit aux Gato Preto de tenir leur public en transe, jusqu’à faire comprendre aux derniers des plus sceptiques que rien ne pourra freiner ce savant cocktail de groove cosmopolite et basses supersoniques. Au-delà de l’énergie que le groupe apporte sur scène, Gato Preto a déjà publié plusieurs clips devenus viraux dans la communauté Global Bass. Dans leur vidéo pour le morceau “Barulho” ils rassemblent avec beaucoup d’amour des éléments du steampunk des années 80 avec l’univers de pionniers de l’afrofuturisme comme le funk-master Monsieur George Clinton ou le prince de la Dub Lee Scratch Perry. Deux personnalités qui sont les pères spirituels de l’album.

Performance Lineup:

04/25/2019 9:45 pm Scène Laborde Earles Law Firm Fais Do Do
04/27/2019 9:00 pm Scène TV5 MONDE Lafayette
Share
Loading cart ⌛️ ...